Copy

Voir ce mail dans votre navigateur
Séminaire TransNum

Quels impacts du numérique sur la confiance ?

24 mai 2019

 

La société post-industrielle et les mutations technologiques modifient profondément la structuration des espaces de socialisation: aussi bien dans l’entreprise, les territoires ou encore dans le champ politique.
Ce séminaire propose d’étudier les conséquences de ces mutations sur la confiance dans les autres et les institutions, et ses implications économiques, sociales et politiques. Le rôle des politiques publiques pour construire une société de confiance -en particulier dans le domaine de l’éducation- sera aussi présenté.

2019
24 mai
14h30-17h30
Salle Corporate
13 rue de l'Université
75007 Paris
Inscription en ligne

"Confiance et mutations du capitalisme" - Yann Algan (Professeur d’économie, Sciences Po)

La recherche en sciences sociales a depuis longtemps montré le rôle crucial de la confiance pour expliquer la croissance économique, le progrès social et le bien-être des individus et des sociétés. Après avoir retracé les enseignements de cette recherche, Yann Algan présentera les défis soulevés par les transformations du modèle capitaliste à l’ère numérique sur la confiance.  

 

"Populisme et défiance" - Daniel Cohen (Professeur d’économie, École normale supérieure et École d’économie de Paris)

La solitude sociale où la société postindustrielle enferme professionnellement et résidentiellement les classes populaires est l’une des causes principales qui explique la déréliction de la vie politique. Chassées des usines puis des villes, les classes populaires ont fait à leur manière sécession politiquement en votant pour la droite populiste, en manifestant haut et fort leur défiance générale à l’égard des institutions et du reste de la société. Daniel Cohen présentera les conséquences politiques de cette défiance sur l’éclatement de l’axe gauche-droite et la montée des populismes.

 

"Éducation et Confiance" - Ghazala Azmat (Professeure d’économie, Sciences Po)

Si la confiance est au cœur du fonctionnement des sociétés post-industrielles, il est urgent de penser des politiques publiques pour la développer, en particulier dans le domaine de l’éducation. Lors de l’évaluation de ces politiques, bénéficier de données sur l'utilisation de la technologie numérique permet de mener une étude plus large sur les résultats des étudiants et leurs perceptions. Ces données permettent notamment d’évaluer le rôle des écarts de confiance sur l'efficacité (ou l'inefficacité) des politiques visant à réduire la ségrégation.

La recherche à Sciences Po
Programme des séminaires
Copyright © *|2019|* *|Sciences Po|*, Tous droits réservés


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

Email Marketing Powered by Mailchimp