Copy

- Contexte national inquiétant -

3 millions d'euros débloqués par l'Etat dans le cadre de la subvention "Mon Projet pour la Planète" aux initiatives citoyennes, dont seulement 1 million d'euros pour la biodiversité. 66 milliards d'euros accordés par le même Etat et dans la même période en mesures fiscales et sociales pour les entreprises et les plus fortunés (on vous recommande le passionnant dossier du Collectif des Associations Citoyennes à lire ici). 100 000 emplois ont été perdus par les associations au cours des 12 derniers mois, constituant le principal facteur d’aggravation du chômage selon l’INSEE.
Bzzz se joint au Syndicat National d'Apiculture pour alerter sur les "phénomènes de surmortalités massives de colonies d’abeilles qui touchent l’ensemble du territoire national sans aucune exception et ce, qu’il s’agisse d’apiculteurs professionnels, de petits producteurs, ou de ruchers–école" et pour demander un arrêt immédiat des pesticides (voir leur lettre au Président) . Mais dans le même temps, l'interdiction du glyphosate est reportée aux calandes grecques (voir notre article).
Dans ce contexte national inquiétant, Bzzz est touchée directement par cette double crise financière et environnementale : elle subit de plein fouet la baisse structurelle des subventions commencée depuis 12 ans et la fin des contrats aidés (ainsi que des milliers d'associations sur le territoire), et l'épandage de glyphosate se poursuit autour du rucher...
 
- Se remettre en question -

La concrétisation de notre projet de Rucher Oasis, soumis à Mon Projet pour la Planète, et classé 41ème au niveau national (sur 420 projets pré-sélectionnés et 1200 projets soumis) aurait permis à Bzzz de traverser cette double crise. Il reste encore un espoir car nous avons soumis le même projet à la Fondation de France et qu'il a été pré-sélectionné ! Mais l'équipe de Bzzz s'interroge déjà sur la pérennité du modèle de fonctionnement, dans un contexte où l'association ne pourra peut-être plus payer les salaires en septembre, alors que nous abattons à 3 salariées le travail de 4 personnes.
Dans ce cadre, nous avons organisé une Assemblée Générale Extraordinaire le 27 mars dernier (voir notre article) et une première journée de réflexion est prévue le 15 juin avec tous les membres de l'équipe.
Le peu d'inscrits à nos formations de ce printemps (la formation sur 4 jours a dû être annulée car il n'y avait que 2 inscrits et la formation sur 1 jour ne comptait que 7 personnes - à comparer aux 54 personnes formées l'an dernier), le peu de monde venu au rucher lors de la Vizzzite de Pâques (seulement 18 personnes) et le manque d'adhérents parrains-marraines (seulement 2/3 de notre objectif) nous pose également de grandes questions, qui seront à l'ordre du jour de cet été de réflexion.
Mais aussi d'excellentes nouvelles !
Vos filleules sont en pleine forme et le cheptel s'est très bien redéveloppé (voir notre article) ! Avec 254 mm de précipitations (relevés à Saint-Maximin) sur les 4 premiers mois de 2018, soit presque autant que toute l'année 2017, et a priori encore autant rien que sur le mois de mai 2018, la nature explose au rucher et les plantations sont magnifiques (voir notre article). On se croirait dans la jungle tropicale ! Ah comme cette eau fait du bien après 3 années de sécheresse.
Nous avons été très sollicités ce printemps pour de nombreuses animations pédagogiques qui ont permis de sensibiliser près de 400 personnes (voir article et agenda), autant de graines de sensibilisation semées pour la protection de la Nature !
Bzzz a reçu le soutien du Conseil Départemantal 13 à hauteur de 8000€ pour nos actions au Collège Chape et de la Ville de Tourves pour un montant de 200€.
- Retour sur l'AGE de crise -
Merci aux 18 participant-e-s et aux 60 membres qui ont donné leur avis par sondage ! Grâce à vous, la priorité à remonter le cheptel de l'association a clairement et unanimement été formulé, ce qui a orienté la gestion du rucher de Bzzz, en enlevant la pression de devoir produire du miel pour les parrains-marraines. Retrouvez tous le détail des discussions, les belles idées de pistes pour l'avenir, ainsi que les réponses au sondage dans le PV.
- Animations pédagogiques -
Près de 400 personnes, principalement des tout-petits, sensibilisées ce printemps lors des animations citées ci-contre, sans compter les visiteurs à nos stands. Dans les écoles, dans des centres sociaux ou de la nature, dans la miellerie de Borély que nous avons entièrement repeinte, ou encore sur la place publique avec la Bzzz Mobile ! Les participant-e-s ont pu extraire du miel, mettre en pots, jardiner, faire des bombes à graines mellifères, observer des pollinisateurs, apprendre l'organisation de la ruche et le rôle majeur de la pollinisation, goûter différents miels, de la propolis et du pollen, découvrir leurs usages, ainsi que ceux de la cire. De magnifiques moments d'échanges !
- Vos filleules -
Le cheptel repart !

Comme vous vous en souvenez (cf. Murmure des Abeilles #19), notre rucher a subi d’importantes pertes. Sur les 20 ruches rescapées dénombrées en début d’hiver, il ne restait en ce printemps plus que 4 survivantes à Tourves, 5 aux Goudes et 2 au Collège Chape.

A partir des colonies les plus peuplées parmi ces 11 ruches, notre apicultrice Jacquie s'est démenée et, jonglant entre les jours de pluie et malgré un développement très tardif des colonies en raison du froid et des précipitations, a réussi à faire 15 essaims en pleine forme.
En prélevant des cadres de couvain et en les insérant dans une nouvelle ruche installée à plus de 3 km, les nourrices, désormais orphelines, élèvent une nouvelle reine à partir des larves de moins de 3 jours.
Elle a également pu faire 6 essaims à partir de ses propres ruches.
Nous avons également acheté 2 essaims hivernés (reines de 2017) à Sam, qui n'a finalement pas pu en fournir plus au vu du démarrage très tardif de la saison apicole. Mais il nous offre généreusement 5 reines, que Jacquie introduira cette semaine dans 5 nouveaux essaims.
L'introduction d'une reine fécondée fait gagner plus d'un mois sur le développement d'un essaim : 23 jours de développement de la larve à l'émergence de la future reine, plus une dizaine de jours pour la fécondation de la reine vierge et le début de sa ponte.
De plus, 4 adhérents de Bzzz nous offrent chacun un essaim. Un grand merci pour cet élan de générosité !
Le cheptel atteindra ainsi 43 ruches et Jacquie espère pouvoir le développer encore selon les conditions météorologiques que nous aurons d'ici la fin de la disponibilité en faux-bourdons (généralement en juillet), condition indispensable à la fécondation de nouvelles reines.
Un grand bravo à notre apicultrice qui a réussi à relever l'énorme défi de remonter le cheptel au niveau de juin dernier !!!
En bonus, les ruches des calanques ont récolté une quinzaine de kg de miel de romarin, que nous avons extrait avec les participants à nos animations pédagogiques et que nous distribuerons lors de la Fête de Bzzz du 23 juin aux parrains-marraines.
Avec les 50 kg de miel de lavande fine restants de l'été dernier (que des membres ne sont pas venus chercher), il y a de quoi distribuer 500g de miel par parrain-marraine pour la DistriBzzz de Printemps !

- Stop glyphosate -

Le glyphosate est la substance active d'un herbicide total foliaire systémique, présent dans plus de 700 produits, dont le RoundUp. Désherbant le plus vendu au monde (8 000 tonnes épandues en France en 2016), il représente 40% du chiffre d'affaires de Monsanto.
C'est un produit toxique, irritant, écotoxique, classé cancérogène probable chez l’homme depuis 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Des études indépendantes récentes viennent de confirmer sa toxicité, ainsi que celle de ses produits de formulation.

L'épandage de glyphosate a au moins 3 effets sur les abeilles :

  • il supprime les plantes mellifères, privant les abeilles de nectar et de pollen,
  • il pollue l'eau (en France, on le retrouve dans 60% des cours d'eau. C'est le principal contaminant des eaux déclarées non potables, comme l'a relevé en 2010 l'Agence pour la sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.) L'eau polluée ramenée à la ruche (2 à 4 litres par jour en pleine saison) affaiblit les larves et peut provoquer des maladies du couvain. Les abeilles sont fragilisées et leur vie est abrégée (1).
  • en 2014, une étude réalisée par l'INRA prouve l'effet néfaste de ces produits sur les abeilles. Lorsque ces dernières sont exposées aux pesticides, elles perdent leur sens de l'orientation et ne retrouvent pas leur ruche (2).

Le glyphosate, dont la demi-vie est de 15 jours (c'est-à-dire qu'il en reste encore la moitié au bout de 15 jours), est pulvérisé deux fois au printemps à 15 jours d'intervalle, notamment par les viticulteurs conventionnels autour du rucher. Nous avons déplacé les ruches au moment de l'épandage.

On n'en veut plus jamais, dès maintenant, ni ici ni ailleurs.

Mais l'Union Européenne a honteusement renouvelé pour 5 ans l'autorisation du glyphosate. Un moindre mal serait de l'interdire en France dans 3 ans, promesse annoncée et confirmée par M. Macron. Mais le gouvernement, et on l'apprend tout juste l'Assemblée Nationale, refusent de l'inscrire dans le projet de loi Agriculture et Alimentation en discussion actuellement à l'Assemblée. Plus de 50 députés et une trentaine d'ONG soutiennent un amendement qui va dans ce sens.

Merci de signer cette pétition de Générations Futures, spécialistes du sujet, qui recueille déjà plus de 200 000 signatures. Ce n'est pas trop tard ! Le Sénat peut en encore amender cette loi édulcorée!

En plus de ne pas mentionner l'interdiction du glyphosate, ce projet de loi ne mentionne ni la protection du climat, ni la baisse des produits phytosanitaires, ni l'objectif de 20% de bio dans les cantines. On croit rêver. Décryptage ici.
- Cire, macérats, plantations -
Avec ce climat alternant soleil et pluie, les plantations au rucher sont magnifiques, et même pas besoin d'arroser ! Le jardin de rocaille, la butte en spirale, le rond de sainfoin, les deux aires de vivaces plantées pendant la Vizzzite de Toussaint, la cinquantaine de fruitiers apportent nectar et pollen aux pollinisateurs.
Les 3 zones de plantation de calendula donnent si bien que je récolte 800 grammes de fleurs par semaine ! De quoi faire plein de macérats que j'utilise dans les baumes pour ses fabuleuses propriétés. Anti-inflammatoire, cicatrisant et antiseptique, il permet de traiter les affections de la peau et des muqueuses, les brûlures légères, les plaies superficielles, les démangeaisons, les piqûres d’insectes et les coups de soleil.
Par contre, je n'ai pas pu cueillir beaucoup de pâquerettes en raison du temps, si vous connaissez des spots éloignés de toute pollution et que vous voulez bien m'y aider, contactez-moi !

Un petit mot sur la cire : sachez qu'il y a pénurie en France de cire d'opercule bio et que des scandales ont éclaté l'an dernier à cause de paraffine et de nombreux pesticides retrouvés dans les cires du commerce. Bzzz utilise sa propre cire d'opercule pour les savons et baumes (12 kg produits en 2017) et celle de Sam, apiculteur bio partenaire (12 kg achetés en 2018) lorsque notre stock s'est épuisé. Faites très attention à la qualité de la cire lorsque vous achetez des cosmétiques ou les fabriquez vous-mêmes, car c'est un corps gras qui accumule pesticides et traitements anti-varroa, notamment l'amitraze, substance cancérigène. La cire bio est en train de devenir l'or des apiculteurs, les prix grimpent et il est de plus en plus difficile de s'en procurer.

J'ai été formée cet hiver à la réglementation cosmétiques. Pour valider nos recettes, nous devons faire des investissements assez lourds et dédier plusieurs mois à la paperasserie. Avec la crise traversée par l'association en ce moment, ce projet est en pause. Mais nous espérons le voir naître rapidement, afin de pouvoir vendre nos produits dans les épiceries paysannes qui nous ont sollicité, et que vous puissiez retrouver vos crèmes et savons préférés facilement !

- Les prochains évènements -
Retrouvez l'équipe de Bzzz et le stand de nos produits dérivés lors des évènements de juin dans le Var, et au marché de Pastré à Marseille durant tout l'été !

Et si vous voulez découvrir la Bzzz Mobile et y extraire du miel, ça se passe ce dimanche au Château de l'Escarelle.

Mais surtout on vous attend nombreux à la Fête des 6 ans de Bzzz le 23 juin au rucher de Tourves !
Encore une belle programmation pour fêter l'anniversaire de votre association avec les concerts des Frères Parish, les mix de Vinzoo et les galettes de Deni Shain et un magnifique spectacle de magie !

A partir de 16h : distribution du miel aux parrains-marraines

19h :
Yvon le Malicien vient vous présenter sa vision de la magie, au travers de ses plus grands classiques, revisités avec un brin de folie. Il vous montrera même comment se créé une illusion, afin d'aider chacun à redécouvrir ses propres pouvoirs magiques, enfouis en nous.

20h : Notre cher
Vinzoo revient en live avec ses sons "digital ethnik", pour un warm up en douceur

21h30 :
Les Frères Parish enflamment la scène avec leur hip hop décalé et leur gros son. Ils nous feront découvrir leur dernier album "Time machine" avec un nouveau show, toujours avec originalité et complicité , dans le rire et la bonne humeur pour un dancefloor bouillant !

23h :
Deni Shain, créateur d'Antagana Records nous fait l'honneur de venir, accompagné de ses vinyles du bout du monde. Des petites perles pour nous faire sauter partout !

Bière artisanale bio, jus de fruits paysan, sangria au miel maison, frites maison, agneau d'Antoine.
Stand des produits de l'asso. Visites guidées du rucher.
L'entrée est à prix libre. Adhésion demandée (prix libre ou parrainage de ruches).
Besoin de bras pour la préparation de la fête !

De lundi 18 à vendredi 22 juin, c'est le chantier de préparation tous les jours de 9h à 18h. Nous avons besoin de 4 personnes motivées sur les 5 jours. Possibilité de dormir sur place en caravane. Au programme :
  • désherbage du site, du stationnement et du camping
  • mise en place bar et scène
  • construction chill out et loge d'accueil
  • peinture bar
  • installation son et lumières
  • décoration, signalisations
  • gestion des déchets (tri, cendriers)
  • mise en place de points d'eau
  • protection des plantations
A partir de vendredi 22, besoin d'aide supplémentaire pour éplucher 100 kg de patates, pour la logistique finale, pour tenir le bar, l'accueil et le stand, pour distribuer le miel aux adhérents, aider aux grillades, etc.

Inscrivez-vous par mail : contact@bzzz.fr

De plus, on recherche une friteuse à gaz !
Et une personne pour chercher le DJ à la gare d'Aix-en-Provence à 19h le samedi !

On compte sur vous !
- Protection des données -

Nous mettons à jour notre politique de confidentialité, en application du nouveau Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entré en vigueur le 25 mai 2018.
Sachez que votre courriel est utilisé dans le cadre strict de l'envoi de notre lettre d’information et non à des fins commerciales.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre lettre d'information, vous n'avez simplement rien à faire. Nous vous conserverons ainsi dans notre liste de diffusion.
Si au contraire, vous ne souhaitez plus recevoir nos lettres d’information, nous vous invitons à vous désinscrire en cliquant sur le lien en bas de ce mail "Se désinscrire de la liste".
Sarah pour Bzzz
Association Bzzz
Chemin des Especores - route de Bras
83170 Tourves

contact@bzzz.fr


Copyright © *2018* *Bzzz*, All rights reserved.






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Association Bzzz · 1 place de la Mairie · Tourves 83170 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp