Copy

C’était le 15 septembre 2018.

Après 3 ans à vivre de mes vidéos et de mes audios, je prenais une décision radicale.

À partir de ce jour, les seuls contenus que je publierais seraient...

De simples emails.


J’y croyais dur comme fer...

Mais j’étais loin de m’imaginer ce qui allait m’attendre.

Et on ne peut pas dire que j’ai reçu des réactions encourageantes.

À l’époque, voilà ce que j’avais écrit :


« T’es vraiment sûr de ton coup ?

C’est dommage, tu étais si bon à l’oral…

Ça va te prendre énormément de temps, non ?

C’est ce que ma mère m’a dit en recrachant sa tarte aux figues quand je lui ai annoncé hier midi que j’avais l’intention d’arrêter le podcast pour vivre de mes emails.

Après avoir remis les morceaux dans l’assiette, j’ai réfléchi un instant, et j’ai eu cette impression étrange. Tu sais, celle d’avoir déjà vécut cette scène exacte dans le passé.

Revenons 3 ans en arrière.


Nous sommes en 2015, et j’annonce à mon petit lectorat que j’arrête mon blog pour me lancer dans les vlogs sur YouTube.

T’es sûr ? Pourtant t’étais bon à l’écrit…

YouTube, c’est pas pour les comiques ?

Mais tu ne pourras jamais rien vendre sur YouTube, si ?


Revenons dans notre machine à voyager dans le temps. Nous sommes un an plus tard, et lors d’un voyage en Corée, pris d’une illumination divine, je décide de tenter ma chance dans les podcasts.

Les podcasts ? C’est quoi ?

Dommage, tes vlogs étaient cools...

Franchement, t’entendre parler sans image pendant 25 minutes, je décroche.


Le pire dans ces remarques ?

Elles sont bienveillantes.

Elles viennent des gens qui comptent pour nous.

Et elles sont souvent justifiées…


La pire chose à faire ?

En tenir compte.


Je m’explique.

Tu te lances dans une activité bizarre, qui n’existait pas il y a 15 ans, sans étude et sans expérience, et tu annonces tout fièrement à ton entourage : Eh, les gars, je vais devenir riche en envoyant des emails !

Oui, bien sûr, et moi je vais être le premier homme à cuisiner des pancakes sur Mars.

Une bonne fois pour toutes, admettons-le.

Toi et moi, on est des gens bizarres qui font des trucs bizarres. Et bizarrement, des gens bizarres achètent nos produits bizarres.

Aucune personne saine d’esprit ne nous encouragerait à suivre cette voie.

Et pourtant, c’est exactement ce que tu devrais faire.


Parce que les gens qui tiennent à toi ne t’encourageront jamais à prendre des risques.

Et ta vie ne sera jamais intéressante si tu ne prends pas de risque.

Oussama Ammar disait dans une interview : “Les gens qui écoutent leurs parents ont souvent une vie à mourir d’ennui »

Tes proches t’aiment, mais ils ne vivent pas dans ton monde.

Ils ne lisent pas les mêmes bouquins que toi, n’écoutent pas les mêmes personnes, n’évoluent dans le même environnement.

Tu es le seul à savoir ce que tu fais.

Et c’est seulement en le faisant que tu sauras si ça marche.


OUI, je vais essayer de monter un business très lucratif en envoyant de simples emails.

OUI, je vais essayer de devenir le meilleur dans mon domaine.

OUI, je vais m’amuser sur le chemin,

Et NON je ne suis pas certain des résultats.


Mais la seule façon de savoir si ça peut marcher, c’est d’essayer. »



Ce que je ne savais pas quand j’ai écrit ça...

C’est que ça allait marcher ENCORE MIEUX que prévu.

Et que ça m’apporterait bien d’autres avantages.


Un des plus gros avantage quand tu fais des emails...

C’est que tu cotises pour ta retraite.

Oui, tu as bien lu.


Les mails sont un capital pour ta retraite, et peuvent te permettre de la prendre quand tu veux, tout en augmentant tes revenus !

Ça peut paraître fou...

Alors lis bien ce qui va suivre.

Voici comment s’y prendre.


Dès le premier mail que tu envoies...

Il faut créer un tableur Excel, avec la date et l’objet de l’email.

Chaque jour, pour chaque nouvel email envoyé, tu l’ajoutes dans une nouvelle ligne à la fin de ton tableau.

Tu peux automatiser tout ça avec Zapier.


Chaque mois, tu prends 15 minutes pour regarder ton relevé de ventes...

Et à côté de chaque email, tu inscris le chiffre de vente qu’il a généré dans la journée.

Tu peux ajouter un code couleur pour identifier immédiatement les emails qui ont le plus vendu.

Au bout de quelques mois, des dizaines de nouveaux emails vont être ajoutés dans ton tableau, et tu verras en un coup d’œil ceux qui vendent le plus.

Tu commences à voir la puissance du truc ?


Imaginons que tu postes un nouvel email chaque jour pendant 3 ans, et que tu te construises un vrai catalogue de produits.

Après ces 3 ans, tu décides de faire une pause, de lancer un nouveau business ou même de prendre ta retraite.

Tu as un fichier magique avec plus de 1000 emails, que tu peux classer par chiffre d’affaires généré.

Tu n’as plus qu’à reprendre les emails qui ont le mieux marché et de les programmer sur l’année.


Tu n’as plus besoin de travailler parce que tes emails sont déjà écrits et peuvent être programmés à l’avance...

Et tu augmentes tes revenus parce que tu n’envoies QUE les mails qui ont fait le plus de ventes...

Un email se périme moins vite qu’une vidéo ou un audio, et ils peuvent facilement être mis à jour et renvoyés.

Bref, c’est révolutionnaire.

Mais ce n’est pas tout.


De tous les formats que j’ai testés, c’est l’email qui a de loin le meilleur taux de conversion.

Ça veut dire que tu n’as pas besoin de toucher beaucoup de monde pour vendre plus.

Pour te donner une idée, je vends plus dans un email envoyé à moins de 10.000 contacts que dans une vidéo présentée à une audience de plus de 100.000 personnes.

Pas non plus de commentaire moisi qui vient pourrir l’ambiance sous tes contenus.

Mais ce n’est pas terminé.


De tous les formats testés, l’email est pour moi le l’un des plus faciles et des plus rapides à créer.

Facile parce que tu n’as pas besoin d’avoir beaucoup d’énergie...

Et parce que tu peux l’écrire n’importe où, même s’il y a du bruit autour de toi (j’écoute de la musique House pour couvrir).

Enfin, l’email est plus rapide à faire qu’une vidéo, parce que tu n’as que deux étapes.

Écrire, et envoyer.

Pas besoin de lumières, de micro, de caméra, de montage, de description, de miniature et d’upload.

C’est beaucoup plus simple.


Et ça te permet de créer plus.

D’envoyer plus de contenu, de créer une relation plus forte avec ton audience, et de faire plus d’appels à l’action vers tes produits.

Mais il reste encore une chose...


L’email permet de tricher à la loterie de la vie.

Tu peux raconter des histoires merveilleuses avec des dragons et des trésors, tout en écrivant dans une cave à côté de la machine à laver.

Tu n’as pas besoin d’être grand, beau, bien coiffé ou charismatique pour faire rêver les gens et convaincre.


J’ai créé mes premiers contenus par écrit, et les gens étaient loin de s’imaginer que j’étais un gamin de 17 ans qui en faisait 13 et qui bossait dans sa chambre d’ados avant de partir à l’école.

L’écrit m’a permis de devenir qui je voulais, de convaincre par mes mots et pas par mon physique ou ma confiance en moi.

Il m’a permis de m’affranchir des règles et de prendre un raccourci sur la vie.

Quand, plus tard, je suis passé à la vidéo, ça a été laborieux.

Mais j’avais eu le temps de faire mes preuves à l’écrit, et les gens qui me suivaient ont fait abstraction.

C’est ça, la magie de l’écrit.


Tu veux toi aussi te lancer dans l’aventure de l’email...

Mais tu as besoin d’une méthode ?

Quand je me suis lancé dans l’email, j’ai consigné tout mon système, mon business model et mes techniques de rédaction dans des notes personnelles.

Beaucoup de gens me demandaient des conseils, alors j’ai transformé ces notes en une formation complète, qui a fait un carton.

La formation a depuis été retirée de la vente, mais plusieurs personnes m’ont demandé de la remettre en ligne.


Exceptionnellement, et seulement jusqu’à lundi soir minuit, j’ai rouvert les portes de la formation, avec une réduction de 120,00 euros.

👉 Voir si c’est toujours dispo


La formation sera retirée de la vente lundi.


À tout de suite,

Antoine







This email was sent to <<Adresse email :>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
BM PROD · 66 Avenue des Champs-Élysées · Paris 75008 · France