Copy
afficher cet email dans mon navigateur
8a08e1dc-466c-4162-9d42-b48f472cf4b3.png
Bons Plants
Bonjour à toutes et tous,

Bienvenue dans ce nouveau numéro de Bons Plants où nous vous proposons d’écouter des conversations thématiques avec les meilleurs spécialistes du jardinage. Le but ? Vous transmettre la main verte. Votre podcast sort tous les 15 jours et votre newsletter une fois par mois. Les deux sont réalisés et écrits par Thibaut Schepman, journaliste et jardinier en ville.

N’hésitez pas à partager ce mail avec qui vous voulez sur Facebook, Twitter ou par mail. D’ailleurs si vous recevez cette lettre par un partage, vous pouvez vous abonner ici. Vous pouvez aussi nous écrire à cette adresse.
POUR CHANGER LE MONDE
Multipliez
Avec une petite graine, un bout de branche ou parfois une simple racine, on peut, si on a de la suite dans les idées, obtenir des milliers de plantes.

J’adore les histoires qui racontent ce genre d’aventures botaniques. Elles sont pleines de générosité, d'humilité et de patience.
Il y a bien sûr la nouvelle de Jean Giono, L’Homme qui plantait des arbres, parue en France en 1973. Elle raconte l'histoire fictive d'Elzéard Bouffier qui aurait « reforesté » un bout de Provence désertique jusqu'à obtenir des conséquences superbes et qui le dépassaient.
« En même temps que l’eau réapparut réapparaissaient les saules, les osiers, les prés, les jardins, les fleurs et une certaine raison de vivre. Mais la transformation s’opérait si lentement qu’elle entrait dans l’habitude sans provoquer d’étonnement. [...] Qui aurait pu imaginer, dans les villages et dans les administrations, une telle obstination dans la générosité la plus magnifique ? [...] Quand je réfléchis qu’un homme seul, réduit à ses simples ressources physiques et morales, a suffi pour faire surgir du désert ce pays de Canaan, je trouve que, malgré tout, la condition humaine est admirable. » Ce qui est admirable, c'est que des gens comme Elzéard Bouffier existent pour de vrai.

En Inde, un garde forestier nommé Jadav Payeng plante des arbres sur l'île de Majuli (au nord-est du pays) depuis 1979. On le voit à l’œuvre dans un documentaire diffusé en 2014, appelé Forest Man.

Toujours en Inde, au Rajasthan, Rana Ram a planté près de 30 000 arbres dans une région désertique. Dans cet extrait récent d’Envoyé Spécial, on découvre son action qui a contribué à ralentir l’avancée du désert. On dit la même chose du burkinabé Yacouba Sawadogo, qui a obtenu en 2018 le Nobel alternatif.
En utilisant une technique consistant à faire un petit cordon de pierres pour retenir l’eau autour des jeunes plants, il a créé une forêt de près de 40 hectares.
Aux États-Unis, David Milarch fait lui depuis 1991 des boutures de l’une des espèces qui comptent les plus hauts arbres du monde, les séquoias à feuilles d'if. Il les replante un peu plus au nord de leur site actuel, en Oregon, là où le climat sera bientôt plus adapté à ces arbres, changement climatique oblige. Une fois adultes, ces arbres seront l’une des plus belles machines à capter du CO2 que la Terre puisse porter. Un court documentaire, appelé Moving the giants, raconte son histoire.  

Une dernière, pour le plaisir : un magnifique grand format du New York Times nous apprenait il y a quelques mois que des biologistes tentent avec des techniques similaires de sauver les immenses cèdres menacés.

Bouturez, semez, plantez des végétaux partout où vous pourrez. Vous entrerez ainsi dans le beau cercle des doux dingues qui multiplient les plantes pour changer le monde.
LE PODCAST
Multiplier les végétaux par milliers
L’un a 22 ans, il s’appelle Clément. L’autre se prénomme Marcel, il a 93 ans. Ils partagent la même passion, qui occupe une grande partie de leurs journées : la reproduction des végétaux. Clément adore dégoter et semer des graines. Marcel, lui, maîtrise l’art de greffer les végétaux. Ils nous donnent leurs conseils et leurs secrets pour les imiter.
ÉCOUTEZ L’ÉPISODE N°9
LES PHOTOS DE CLÉMENT
Comme promis, Clément nous a envoyé des photos de ses semis. Et on adore !

Il a semé les graines dans un petit pot en plastique, sur une couche de sable.

Fin mars, l’an dernier, rien n’avait encore levé... Fin août, c’est la jungle en pot !
LA VIDÉO
Boutures à l’étouffée
Pour commencer facilement, tentez le bouturage de végétaux à l’étouffée. Suivez ce tutoriel de Marine Bernart de l’association Mon petit potager urbain. Teasing : elle devrait bientôt venir nous voir dans les studios de Bons Plants !
LE LIVRE
De greffes en greffes
De greffes en greffes, la forêt fruitière de Maurice Chaudière ou l'art de rendre productifs friches, landes, causses, garrigues et maquis...
L'ACTU
Le Parc National de Yellowstone partage sa bibliothèque de paysages sonores. Bon voyage !

L’escargot George est mort. Et avec lui, toute son espèce.

Deux articles nous racontent l’énorme essor, extrêmement utile, des sciences participatives en matière de biodiversité. À lire sur Libération et MPR News.
Participez.
Écrivez-nous pour nous dire ce que vous aimez, nous partager vos idées et vos découvertes.
CONTRIBUER
Faites connaître.
Partagez Bons Plants à vos amis sur Facebook, Twitter ou par mail.
Facebook Twitter Email
Pour être sûr(e) de recevoir Bons Plants, ajoutez
« contact@bonsplants.com » à votre carnet d’adresses.

Vous recevez cet email parce vous vous êtes abonné, sur notre site ou notre page Facebook, à la newsletter Bons plants.
Copyright © 2018 Upian, All rights reserved.

Notre adresse :
BonsPlants.com Upian - 6 Villa Marcel Lods Paris 75019 France

Cette newsletter est adressée à <<Adresse Email>>
Me désinscrire de cette liste - Mes préférences d'abonnement