Copy
afficher cet email dans mon navigateur
8a08e1dc-466c-4162-9d42-b48f472cf4b3.png
Bons Plants
Bonjour à toutes et tous,

Bienvenue dans ce nouveau numéro de Bons Plants où nous vous proposons d’écouter des conversations thématiques avec les meilleurs spécialistes du jardinage. Le but ? Vous transmettre la main verte. Votre podcast sort tous les 15 jours et votre newsletter une fois par mois. Les deux sont réalisés et écrits par Thibaut Schepman, journaliste et jardinier en ville.

N’hésitez pas à partager ce mail avec qui vous voulez sur Facebook, Twitter ou par mail. D’ailleurs si vous recevez cette lettre par un partage, vous pouvez vous abonner ici. Vous pouvez aussi nous écrire à cette adresse.

Merci à notre sponsor Vattenfall, fournisseur d'électricité neutre en carbone.
QUE FAIRE AU JARDIN CET HIVER
Hiver
A la fin du XVIIIe siècle, des centaines de maraîchers inventent et développent dans Paris et ses faubourgs des techniques d’agriculture de pointe.

Une partie est décrite dans un ouvrage publié en 1844 et récemment redécouvert : le Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris. Plusieurs chapitres sont organisés en fonction du calendrier, et on peut ainsi voir que les journées de travail des maraîchers étaient extrêmement chargées, même pendant les jours les plus froids de l’année.
Ce livre décrit comment ces cultivateurs parvenaient à jardiner malgré le froid.
En voici un extrait : « En 1780, un jardinier maraîcher nommé Fournier fit le premier usage de châssis dans sa culture avec un succès si prononcé pour obtenir des primeurs beaucoup plus tôt qu'auparavant qu’un grand nombre de ses confrères l’imitèrent et en obtinrent de suite de grands avantages (...). Le même Fournier y introduit quelques années après la culture du melon cantaloup. »

Le principe du châssis est simple : une vieille fenêtre posée sur une caisse en bois ou quelque petit carré de paille permet de faire effet de serre et de chauffer abondamment en journée les pots où vous semez des graines. Autre solution : poser vos semis sur du purin en décomposition, qui peut chauffer à très haute température. En cumulant les deux, certains maraîchers récoltaient à l’époque des melons dès le mois d’avril !!!
Ces techniques ont peu à peu été oubliées en France. Mais le manuel de 1844 n’a jamais cessé d’être lu dans les décennies qui ont suivi, en Angleterre, en Russie et surtout dans les années 1970 en Californie, l’un des berceaux de la permaculture.
En 1974, le jardinier américain Eliot Coleman a même fait un voyage en France pour rencontrer un certain Louis Savier, probablement le dernier maraîcher français héritier direct de la tradition du XIXe siècle. Quarante ans plus tard, c’est aujourd’hui grâce à l'essor de la permaculture que les méthodes de culture en hiver reviennent aujourd’hui dans les villes, notamment à Paris, là où elles sont nées.

Nous vous invitons à jardiner en hiver pour faire perdurer cette belle histoire. Ou simplement pour manger des radis toute l’année.
LE PODCAST
L'hiver est là, tous au potager !
Dans cet épisode, Valéry Tsimba nous raconte comment elle parvient à jardiner toute l’année, et ce que cela lui apporte. Le jardinier Youtubeur Damien Dekarz nous livre également ses conseils très pratiques pour cultiver en plein hiver. Notamment en construisant un châssis !
ÉCOUTEZ L’ÉPISODE N°5
L'ARCHIVE
Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris
Pour le feuilleter ou le lire en intégralité, c’est par ici.
LA PHOTO
Laitue Oreille du diable
Voici la laitue récoltée par Valéry :)
LA SÉRIE DE VIDÉOS
Damien Dekarz
Si ce n’est pas encore fait, courez voir les vidéos de Damien Dekarz « Que faire au jardin mois par mois ». Voici celle de Décembre.
L'ACTU
Gros succès pour l’opération de sciences participatives « Vers luisants et lucioles » lancée par le CNRS il y a 25 ans. Plus de 15 000 bénévoles en France ont contribué à une carte montrant les zones de présence et d’absence de ces insectes. A voir dans cette vidéo

Les toitures végétalisées sont un véritable écosystème, avec une diversité au mètre carré aussi importante que dans une prairie urbaine. Plus de 268 espèces de plantes et de mousses différentes y ont été observées, la plupart du temps après être apparues de manière spontanée. On trouve aussi plus de 244 espèces d’insectes dont une nouvelle espèce d’escargot en Île-de-France, l'escargot « hélicette veloutée ». C’est la conclusion d’une étude menée par l'Institut d'aménagement et d'urbanisme d'Île-de-France. 

L’association Tela Botanica lance #MissionBotanique, un appel à tous les citoyens pour la connaissance et la protection de la flore. Avec ce mot d’ordre : « Armé de votre appareil photo ou de votre smartphone, capturez l’image des plantes qui vous entourent et essayez de les identifier. » A retrouver plus en détail ici.
 
Participez.
Ecrivez-nous pour nous dire ce que vous aimez, nous partager vos idées et vos découvertes.
CONTRIBUER
Faites connaître.
Partagez Bons Plants à vos amis sur Facebook, Twitter ou par mail.
Facebook Twitter Email
Pour être sûr(e) de recevoir Bons Plants, ajoutez
« contact@bonsplants.com » à votre carnet d’adresses.

Vous recevez cet email parce vous vous êtes abonné, sur notre site ou notre page Facebook, à la newsletter Bons plants.
Copyright © 2018 Upian, All rights reserved.

Notre adresse :
BonsPlants.com Upian - 6 Villa Marcel Lods Paris 75019 France

Cette newsletter est adressée à <<Adresse Email>>
Me désinscrire de cette liste - Mes préférences d'abonnement