Copy
afficher cet email dans mon navigateur
8a08e1dc-466c-4162-9d42-b48f472cf4b3.png
Bons Plants
Bonjour à toutes et tous,

Bienvenue dans ce nouveau numéro de Bons Plants où nous vous proposons d’écouter des conversations thématiques avec les meilleurs spécialistes du jardinage. Le but ? Vous transmettre la main verte. Votre podcast sort tous les 15 jours et votre newsletter une fois par mois. Les deux sont réalisés et écrits par Thibaut Schepman, journaliste et jardinier en ville. 

N’hésitez pas à partager ce mail avec qui vous voulez sur Facebook, Twitter ou par mail. D’ailleurs si vous recevez cette lettre par un partage, vous pouvez vous abonner ici. Vous pouvez aussi nous écrire à cette adresse.
COMMENT CRÉER
Un sol vivant
Le sol français est en danger. D’après le ministère du Développement durable, des centaines de km2 de terres sont artificialisées chaque année en France. Les sols agricoles sont eux, labourés, tassés et surexploités. En tout, pas moins de 26 m2 de sols fertiles disparaissent chaque seconde en France. À l’inverse, il faut souvent jusqu’à plusieurs centaines d’années en milieu naturel pour que se reconstituent les seuls trois premiers centimètres d’un sol vivant.
Nous pouvons faire quelque chose.
Quand j’ai démarré mon premier potager, j’ai tenté d’améliorer la vie du sol, en mauvais état, de mon jardin. Je l’ai couvert avec des feuilles mortes, aéré avec une grelinette et j’ai même contribué à une expérience de sciences participatives visant à compter les vers de terre des jardins.

J’aurais pu aller beaucoup plus loin, à l’instar des scientifiques renommés et jardiniers amateurs américains Anne Biklé et David R. Montgomery. En 2001, ils ont démarré un jardin dans leur nouvelle maison à Seattle. 
Au moment de replanter leurs premiers végétaux, ils ont réalisé que leur sol n’était qu’une sorte de gigantesque caillou, sec et sans vie.
Dans un témoignage publié récemment, ils se souviennent de leur réflexion de l’époque : « Dans un sol, les géants de la vie - les vers de terre lisses et les insectes au corps dur, aux mâchoires surdimensionnées - s'attaquent en premier à la dégradation de la matière organique. Ils la broient, la mâchent et la déchiquettent. Cela les nourrit, eux, mais aussi les habitants plus modestes du sol, jusqu'aux plus petites créatures de la Terre : bactéries et autres microbes. Pourrions-nous relancer la roue de la vie qui craque sous nos pieds ? »

Oui, ils l’ont fait. Ils ont récupéré des tas et des tas de brouettes de végétaux broyés par les voisins, de café moulu des cafés du coin, de coquilles d’huîtres ou même de déjections d’éléphants du zoo de Seattle situé à 1 km de chez eux.
Quelques années plus tard, un sol vivant était né dans leur jardin.

Quand on jardine en ville, on est très souvent confronté à des sols en triste état. L’excellente nouvelle, c’est que les villes regorgent de matières organiques qui n’attendent que vous pour se transformer en un sol vivant.
LE PODCAST
La magie du sol vivant
En amitié comme en jardinage, l’essentiel est invisible pour les yeux. L’essentiel, au potager, se passe souvent caché sous la terre. On en discute aujourd’hui avec deux spécialistes du sujet. La comédienne Sophie Accaoui qui a créé un spectacle entier à la gloire des vers de terre, et Christophe Bichon, jardinier, notamment pour l'association Le Sens de l'Humus à Montreuil, qui place la vie du sol au cœur de ses pratiques.
ÉCOUTEZ L’ÉPISODE N°11
LA VIDÉO
Le test à la pluie
Dans cette expérience, on constate combien un sol labouré et privé de vie est rapidement lessivé par les pluies, à l’inverse des sols couverts et non retournés.
LE TUTORIEL
Le semis en bouteille
Dans le dernier épisode de Bons Plants, on vous a parlé de la méthode du semis dans une bouteille en plastique. Voici un tutoriel par le jardinier Blec.
L'ACTU
Pourquoi des plantes ne se sont jamais installées sur certaines îles où le climat leur était pourtant favorable ? Parce qu’il manquait leurs champignons préférés ! Tout ce qui se passe sous la terre est décidément bien mystérieux !

Les insectes sont nos meilleurs alliés pour la sensibilisation à l’environnement.

Des passionnés cultivent des plantes disparues dans leur appartement. Ils jurent que c’est facile et très agréable. 
Participez.
Écrivez-nous pour nous dire ce que vous aimez, nous partager vos idées et vos découvertes.
CONTRIBUER
Faites connaître.
Partagez Bons Plants à vos amis sur Facebook, Twitter ou par mail.
Facebook Twitter Email
Pour être sûr(e) de recevoir Bons Plants, ajoutez
« contact@bonsplants.com » à votre carnet d’adresses.

Vous recevez cet email parce vous vous êtes abonné, sur notre site ou notre page Facebook, à la newsletter Bons plants.
Copyright © 2019 Upian, All rights reserved.

Notre adresse :
BonsPlants.com Upian - 6 Villa Marcel Lods Paris 75019 France

Cette newsletter est adressée à <<Adresse Email>>
Me désinscrire de cette liste - Mes préférences d'abonnement