Copy
Enda-ia newsletter

N°  2  mai   2020 


 

La culture & l’art pour la transmission de valeurs universelles aux enfants et aux jeunes

Editorial
Enda inter-arabe ouvre ses espaces aux enfants de sa communauté 

Un jeune tunisien vivant dans un quartier populaire a répondu en ces termes à un de ses ainés qui lui conseillait de ne plus s’adonner aux drogues qui nuisent à sa santé: «ma vie est celle d’un chien, ma mort le sera aussi». C’était il y a quelques années. Aujourd’hui, et avec les crises successives, notamment celle du covid-19, et les bouleversements socio-politiques que connait notre société depuis quelques années,  la réalité n’est pas plus brillante, ni plus prometteuse pour ces jeunes eu égard à notre contexte actuel: émigration clandestine, terrorisme, violences, drogues, chômage….A notre niveau, en tant que ONG de développement, Enda inter-arabe a décidé de mettre son énergie et une partie de ses ressources humaines, matérielles et financières au service des enfants et des jeunes des quartiers défavorisés. Le but est de les aider etse donner des outils pour se construire un environnement plus épanouissant et plus prometteur d’un autre avenir. L’Art et la Culture seront les principaux piliers de notre projet pour cette communauté. Et cela ne date pas d’hier, vu notre historique depuis la création de l’ « Espace 21 »dès 1990. D’ailleurs, aujourd’hui, plusieurs cadres d’Enda ont pendant plusieurs années évolué en tant qu’enfants dans cet espace et sont devenus, pour la plupart d’entre eux, des animateurs et accompagnateurs de leurs cadets qu’ils reçoivent quotidiennement à l’espace el kahina à Enda.

Convaincue que l’art et la culture sont porteurs de valeurs universelles qui peuvent être une source de résilience et un facteur de cohésion sociale, de bien-être et d’épanouissement des individus et des sociétés, Enda-ia en tant que ONG de développement, a dédié plusieurs de ses espaces aux jeunes et aux enfants des quartiers populaires où elle est installée. Nous leur offrons une panoplie d’activités artistiques et culturelles et un appui psychologique. Ces activités ont été renforcées depuis 2018, date à laquelle Enda-ia a créé Enda tamweel, société anonyme de micro-finance, Enda-ia s’étant focalisée sur l’appui aux micro-entrepreneurs (formation, appui à la commercialisation…) et les activités liées à la culture entrepreneuriale et aux activités culturelles et artistiques ciblant principalement les enfants et les jeunes.

Les conséquences néfastes et désastreuses de la pandémie covid-19 et du confinement qui s’en est suivi sur tous les plans et surtout sur le plan culturel et artistique, ont  plus que jamais conforté Enda dans ses choix. Notre ami Youssef Seddik l’a bien traduit dans cette phrase : « le grand désastre de cette crise, c’est la disparition des astres ».

Futures forces vives du pays par qui les mutations sociales les plus prometteuses et les plus profondes peuvent s’opérer, les jeunes et les enfants peuvent faire rejaillir les lumières, n’en déplaise à notre ami philosophe. Un encadrement approprié dans un environnement social et culturel reposant sur des valeurs et principes humains universels peut faire toute la différence.

Oui, ils sont là, les jeunes et les enfants dès que le déconfinement a été amorcé, et sont heureux de se retrouver chez eux à Enda accompagnés d’animatrices et d’animateurs, mais aussi d’artistes. Pendant le confinement, plusieurs activités se sont poursuivies. Elles sont présentées dans ce bulletin.

Une programmation riche et variée d’actions artistiques et culturelles est en cours de préparation pour 2020. Restez connectés à notre site et à nos pages pour vous tenir informés.

Enda-ia s’adresse à ses  amies et amis écrivains et artistes, intellectuels, créateurs pour les inviter à venir rencontrer ces enfants et ces jeunes pour les voir, les écouter, et partager avec eux leur expérience de créateurs. D’autant plus que l’art et la culture constituent un soutien au volet économique pour la création d’emplois directs et indirects.
Vie institutionnelle
enda inter-arabe dope sa productivité et passe à G Suite 
Motivée par des avantages tels que la mobilité, la flexibilité, la rentabilité,  la sécurité, le rapport qualité/prix,
enda ia a opté pour cette solution qui permet aux différents services et équipes de collaborer et de travailler en même temps, de n'importe où et sur pratiquement n'importe quel appareil.  Aujourd’hui, tout le personnel d’enda ia utilise et exploite ces outils : compte email, visioconférence,  drive, calendrier, tchat…

 
Actions et initiatives au profit de notre communauté
Initiative Yed-Yed يد يد ما ننسا و حد
yed-yed poursuit et réadapte ses actions au vu de nouvelles situations….

Cette initiative, lorsqu’elle était lancée de manière informelle en début de la pandémie par Lemjed ben Mbarek en partenarait avec Enda inter-arabe avait pour intention de fournir un moyen de subsistance à quelque 200 000 familles parmi les plus nécessiteuses. Il s’agit de fournir à chaque famille un couffin de 100 dinars avec des denrées alimentaires et produits de nettoyage pour  subvenir à leurs besoins les plus urgents.
A fur et à mesure que l’initiative poursuit ses actions, la découverte par les organisateurs et les bénévoles d’une réalité révélant l’existence de cas d’extrême pauvreté et de précarité a obligé les initiateurs de procéder à une  réadaptation des actions et à leur diversification. A ce jour, les actions qui ont été réalisées  sont :
  • 4 300 familles ont pu bénéficier  de cet élan de solidarité sous forme d’un couffin d’un montant de 100 dinars par famille, soit environ 21 500 personnes ;
  • 2 900 repas  servis par Enda à des familles dans le grand Tunis et à Zaghouan avec la collaboration du Croissant Rouge et les délégués.
  • 15 familles de Kasserine ont pu avoir une source de revenus leur permettant de lancer une activité génératrice de revenus. Pour que ces projets deviennent viables, ces familles  seront accompagnées et encadrées par Enda.
  • Distribution de vêtements neufs à des enfants de kasserine à l’occasion de l’Aïd
  • Appui psychologique et matériel à des handicapés vivant dans une détresse psychologique et morale graves. Enda a mis à leur disposition une psychothérapeute et essaie de leur trouver des solutions durables.
  • 20 enfants appartenant à ces familles et qui souffrent de malnutrition et d’autres problèmes de santé sont pris en charge par enda (suivi psychologique, médical, soutien scolaire….). Ils  vont intégrer ses clubs de culture et de loisirs  à partir de juin 2020.
Avec le contexte actuel, et l’ aggravation de la situaion économique, les initiateurs maintiendront l’appel aux dons. Ils prévoient de faire évoluer leur intervention vers d’autres actions plus durables.
La plateforme
http://www.yedyed.org
Le Compte BH
14 0130131017009703 08  
Code SWIFT (BIC) : BHBKTNTT
Groupe Facebook:
يد يد ما ننساو حد  initiative yed-yed   
Hackconfiné

Ce Hack-Confiné a été lancé en ligne par enda-ia du 14 au 21 avril 2020, en partenariat avec enda tamweel et Dar Blockchain. Il avait pour  thème  l’e-commerce au service de 400 000 micro-entrepreneurs fragilisés par la crise covid-19.

Sa clôture a été organisée lors d’une soirée ramadanesque qui a eu lieu le 6 mai dernier.  Les 13 équipes de projets, soit 29 jeunes qui y ont assisté ont présenté leur pitch à distance dont le contenu dégage déjà  un esprit de créativité et d’innovation, d’audace, de réalisme, d’engagement social, et d’ambition. A tel point que le jury a eu du mal à les départager, et s’est trouvé  obligé de  désigner six gagnants au lieu de trois comme prévu initialement. link

1er prix 3000 dt : DaryDar, fondée par Chamseddine Bouchoucha et Taha Khaled ; il s’agit d’une  plateforme de mise en relation des clients et leurs prestataires de services  dans le domaine du bâtiment et l’architecture et l’agriculture aussi.  L’équipe de ce projet bénéficiera d’un accompagnement et assistance technique.

« L’expérience que nous venons de vivre avec l’équipe d’enda-ia a été très bénéfique pour nous. Pendant toute une semaine, on était coachés et encadrés à distance. C’est là où réside l’originalité de cette initiative. Nous avons suivi des formations sur l’entrepreneuriat, les outils du Business Model Canvas BMC (Matrice d'affaires).
Nous avons réussi à élaborer notre plan d’affaires…tout ça à distance et avec l’encadrement soutenu de toute l’équipe enda. C’était motivant pour nous.…», déclarent Chemseddine et Taha.
2ème prix : herb’in : une plateforme de vente en ligne des produits naturels et bio. Initié par Malek Harbaoui.
3ème prix : Flayes : Marketplace pour les artisans pour vendre leurs produits et acheter les matières premières. Initié par Zouhour Ben Brahim
4ème prix : artis-area, : Marketplace ciblant les artisans pour vendre leurs produits et pour bénéficier des formations en ligne. Initié par Fedia Hfaiedh
5ème prix : optimum : Un site de vente de produits agroalimentaires, avec une solution de livraison à vélo. Projet initié par Amany Hamdeni

les 2ème, 3ème , 4ème et 5ème prix recevront un package d'accompagnement et d'assistance technique de Enda inter-arabe et  de ses partenaires, ainsi que l'accès au nouveau programme startup Studio dans sa phase de pré-incubation

l’expérience en ligne du Hackathon par enda inspire Youth Business International

Le   succès de ce hackathon n’a pas échappé à  Youth Business International (YBI) qui a sollicité d’enda le partage des clés de la réussite de  cette expérience. C’est ainsi que Sohayeb a fait une présentation en visio à YBI sur la démarche d’organisation et le processus de déroulement (conception, pilotage et animation) du Hackathon en ligne. Sa présentation s’intitule :

 « Boosting innovation during covid-19 through Online Hackathons By Sohayeb Belghith, Projects  Manager- enda-ia

Coaching en gestion de l’entreprise en période de crise
Jusqu'au 25 juin 2020, des sessions de formation et de coaching virtuelles en entrepreneuriat sont organisées tous les jeudi à partir de 14h au profit des micro-entrepreneurs d’enda tamweel, et ce  dans le but de renforcer leurs capacités et compétences managériales et trouver des solutions aux difficultés survenues à cause du covid-19 qui a impacté négativement plusieurs entreprises.
 Pour s’y inscrire : https://forms.gle/nc8LbZ2gBQH5AGY36

 
Quelle gestion financière face à la crise covid-19 pour les jeunes entrepreneurs ?
La crise covid-19 survenue subitement a exposé de nombreux ménages à la vulnérabilité, voire la faillite en raison d’une mauvaise gestion de leurs faibles revenus. C’est pourquoi l’éducation financière, est plus que jamais nécessaire pour consolider les capacités managériales de ces micro-entrepreneurs et partager les bonnes pratiques, combien nécessaires de les avoir en période de crise. Avec le confinement, Enda a trouvé pertinent d’adapter ses modules de formation pour accompagner en ligne la communauté qu’elle sert.
C’est dans ce contexte que dix sessions d'éducation financière ont été assurées en ligne depuis le 18 avril à raison de deux heures par session au profit de 90  jeunes diplômés habitués aux services d’accompagnement d’enda (70% de filles).
 
Covideo challenge
Initiative  lancée en ligne par enda du 15 au 20 avril, adressée aux jeunes pour raconter autrement leur vécu de la crise covid-19 avec une touche artistique permettant d’atténuer la pression vécue par nous tous, afin de sortir le plus vite possible de la crise.

Parmi les 30 jeunes qui y ont participé le 21 avril, le jury a retenu six vidéos, et a récompensé les trois meilleures réalisations:
1erprix : un laptop : vidéo « ched darek –   شد دارك» par Hichem Sbaihi de Mahdia,
2ème  prix : abonnement internet pour une année pour Lina Belhadj, deTunis pour sa vidéo : لازم مانموتوش
3ème :   une carte mobitamweel d’une valeur de 200 dt, pour Skander Kalai, de Ben Arous, pour sa vidéo : هبـــــلهم ايجابية
Hichem  30 ans, fondateur d'une société  d’événementiel où l’art et la culture seront ses principaux domaines.  Il a bénéficié des services financiers et non financiers d’enda pour démarrer son projet.  Mais avec le  confinement, tout s’est arrêté. Pour réaliser sa vidéo, il a mobilisé les jeunes de son quartier et les a impliqués dans cette action citoyenne. Engagé socialement, Hichem est convaincu que l’art  et la culture peuvent être efficaces pour changer les comportements des gens.  "A ce jour ma vidéo a fait 50 000 vues".
MIN JIHTIK من جيهتك

MIN JIHTIK Annuaire des initiatives communautaires

L’élan de solidarité déclenché suite à la crise sanitaire s’est concrétisé à travers plusieurs initiatives lancées par différents acteurs de la société civile partout en Tunisie. Compte tenu de la multiplicité et de la diversité de ces initiatives et afin de les mettre en valeur et de les faire connaitre au public, Enda inter-arabe a mis en place la plateforme virtuelle MIN-JIHTIK. Le but est de regrouper ces initiatives et d’encourager les citoyennes et les citoyens à y adhérer, à apporter leurs contributions et dons et à soutenir ainsi l’effort national de lutte contre cette pandémie. La plateforme MIN-JIHTIK donne de la visibilité à ces diverses initiatives, les rapproche des  citoyens et facilite la coordination entre eux.

A ce jour 15 initiatives y sont inscrites et sont actives. Cet espace vous est dédié pour inscrire vos idées, initiatives et contributions. 
Digital ideation camp
Le passage des activités  en ligne s’est imposé comme principale  alternative pour les formations et l’accompagnement des jeunes porteurs de projets en période de confinement sur la culture entrepreneuriale et les thèmes qui y sont liés.
Durant le mois de mai, 3 ateliers ont été organisés au profit de pus de 60 jeunes fragilisés et paralysés par la crise et le confinement qui s’en est suivi.
«  Ensemble, nous pourrons transformer toute cette menace en déclencheur d’initiatives positives et d’opportunités pour l’avenir », lance Sana, formatrice à enda s’adressant aux jeunes qui ont des idées de projets, mais qui ne savent pas par quel bout commencer, ou qui sont à la recherche d’idées innovantes pour se lancer dans l’entrepreneuriat.
Des prix ont été accordés aux meilleures idées de projet, allant de 200 à 500 dinars.
Appui à la commercialisation
Nos artisanes précarisées par le covid-19 et le confinement : l’heure est à une digitalisation plus résiliente
Le secteur de l’artisanat semble être le secteur qui a été le pus affecté par la pandémie. Des centaines d’artisanes et d’artisans qui font partie de la communauté qu’enda accompagne se sont trouvés dans des situations critiques. Sans accès aux circuits de commercialisation et avec des commandes annulées, beaucoup d’entre-eux se sont trouvés menacés de disparition. Pour soutenir cette communauté en période de confinement et pour lui donner les outils nécessaires permettant de consolider et renforcer ses capacités professionnelles et acquérir de nouvelles compétences, enda a mis en place un programme d’appui et d’accompagnement s’appuyant sur la digitalisation.  A titre d’exemples :
  • Des sessions de formation ont eu lieu sur la création de compte FB pour pouvoir vendre en ligne
  • Une formation sur le calcul des coûts par métier au profit des artisanes pâtissières du grand Tunis.
  • Une formation en ligne sur les techniques de négociation commerciale assurée par  le consultant Khaled Marzouk (de Strasbourg). Des fiches techniques par produit ont été réalisées selon les normes internationales
  • Des groupes d’artisanes sur FB ont été lancés et pilotés par l’équipe enda
Souk al kahina
Souk al kahina : pour un meilleur accès aux circuits de commercialisation

Des structures locales pour un circuit court de commerce équitable en préparation :

En vue d’initier une dynamique de développement local et garantir les facteurs de durabilité du projet, enda a lancé ,  en  collaboration avec ses partenaires à savoir les comités régionaux et l'ONG Education For Employment  (EFE), le processus de sélection des jeunes diplômés pour la mise en place des structures de transformation, de conditionnement et de commercialisation, au Cap Bon, au Kef,  à Sidi Bouzid et à Tunis.
Les appels à candidature seront lancés le 15 juin, un programme de sélection et d'incubation spécifique a été spécifiquement développé pour cette cible
Sidi Bouzid : un OPA (Organisation de Production Agricole) pour garantir des revenus décents aux producteurs d’ail.


Durant la période de confinement, l’équipe enda Sidi Bouzid a poursuivi le travail de  sensibilisation et  d’accompagnement des producteurs d’ail de cette zone pour s’organiser en OPA. 15 femmes agricultrices, de la zone de « Om Laadham », sont en accompagnement, la date prévue de création de leur OPA est prévue pour la fin de l’année.Ce qui leur permettrait un accès plus facile aux circuits de commerce équitable.
 
En attendant … Des solutions rapides pour aider  les petites agricultrices et les petits agriculteurs à vendre leurs produits, des ventes en ligne ont eu lieu via les pages FB d’enda et ses partenaires

 
Arts & culture
Pour une citoyenneté responsable et équilibrée
Enda kids
Avec le lancement de enda Kids en période de confinement, enda réalise deux objectifs.
  • offrir aux enfants un espace de loisirs et d’apprentissage à travers des animations et exercices en ligne (club aflatoun en line, activités culturelles…)
  • soulager les parents en occupant utilement leurs enfants.
Les animateurs du club proposent des programmes et des exercices permettant l’exploration et la découverte de soi de façon ludique stimulant ainsi l’imagination et la créativité de l’enfant. Des contes éducatifs font partie du programme. A ce sujet, le 1er épisode de ce programme a été déjà lancé en audio. Les enfants ont eu à se découvrir à travers  l’histoire du corbeau et du renard qui renseigne sur la découverte de soi en plus d’autres valeurs à transmettre aux enfants. Ils ont également l’opportunité à travers ce club de se familiariser avec les principes de l’éducation financière et notamment l’épargne.
 
Pour plus d’infos, link à la page et un formulaire en ligne pour s’inscrire : https://forms.gle/mZ1uMEeGeSuZBX8G8
 
Aflatoun live edition
Le Corbeau et le Renard
Cours de danse Tunisienne à distance pour les petites filles
Depuis plus d’un an,  Malika Ben Ayed, ingénieure agronome de formation et diplômée du conservatoire de danse, s’est engagée bénévolement auprès d’Enda pour initier les enfants à la danse traditionnelle tunisienne. Animée par un esprit de militantisme en faveur de la promotion de ce patrimoine artistique, Malika, souhaite inculquer aux enfants  l’amour et la valorisation de notre patrimoine. Une quinzaine de fillettes sont inscrites à ces cours de danse. Avec le confinement, les cours se sont poursuivis à distance. 12 fillettes continuent à suivre ces cours  en utilisant les Smartphones ou les ordinateurs de leurs parents. Les témoignages de Molka et Fedra nous renseignent sur  l’impact de la danse sur leurs comportements et sur cette expérience et sur  l’impact de la danse sur leurs comportements.
Fedra 10 ans,. « En suivant les cours de danse, j’ai appris comment m’intégrer dans un groupe,  comment m’organiser,  être patiente,  je ne suis plus timide comme avant….en plus, avec le confinement la danse a rendu nos longues journées plus agréables ». 
« Une passion nommée  enda »,  Fedra nous a appris qu’elle participe aux activités d’enda avec sa sœur depuis l’âge de 6 ans. Elle voue une réelle passion pour l’institution. Des conditions de participations encourageantes, des animateurs et professeurs compétents et respectueux, un cadre agréable et accueillant que nous offre enda… Comment ne pas être y être fidèle ? » décalre la maman de Fedra , elle-même bénéficiaire des activités ciblant les femmes
Molka 9 ans aime apparemment le show: j’ai hâte  de retrouver mes amies et notre professeure. Car danser devant un un écran dans une pièce  vide n’est pas très motivant. On fait beaucoup d’effort et on aime voir l’appréciation dans les yeux des autres ». Mais cela ne décourage pas Molka qui affirme, «  je continuerai à danser parce que j’aime la danse. On apprend aussi comment mieux nous organiser dans notre vie. D’ailleurs Ça facilite la vie de mes parents qui me trouvent plus organisée. On apprend aussi  comment respecter et préserver notre patrimoine, comme nous l’a enseigné notre professeure ».
 
Artisto-Challenge
Cette initiative a pour objectif  d’encourager les jeunes artistes à s’engager à travers leurs créations que ce soit en musique, théatre, danse, slam, littérature ou poésie. Ils auront l'occasion à faire de leur art un moyen de sensibilisation et d’information au service de causes humaines en cohérence avec les Objectifs de déveleoppement durable (ODD) des Nations Unies, comme la lutte contre la violence à l’égard des femmes, l’égalité entre les sexes, la solidarité, la digitalisation, la responsabilité citoyenne, la protection de l’environnement…. Les candidats sont invités à présenter leurs créations sous forme d’une vidéo de 15 mn sur le lien suivant: https://forms.gle/ndjoJ2Ed7JVivc6r8  
Le théâtre, pour la promotion des valeurs humaines….
Dans sa stratégie de communication autour des valeurs humaines et de principes de la vie, enda lance des activités théâtrales avec l’appui de l’acteur Taoufik Gharbi qui a encadré l’équipe enda, pour la réalisation de trois vidéos sur des thématiques qui abordent des problèmes sociaux.
Voir la video

Ces vidéos seront bientôt mises en ligne et partagées avec le public.
une vidéo présentant  un sketch  ayant pour message : les droits de la femme sont une pratique quotidienne et non des discours et slogans vides a été lancée en ligne sur les réseaux sociaux d’enda. Le texte du sketch a été écrit et joué par l’équipe enda.
Médiation Artistique
Manel, artiste formatrice en bijoux, pratique également la méditation. En combinant ses deux passions, l’art et la méditation, elle a pu aider des artisanes confinées et sujettes à la dépression face à leurs créations « délaissées » à accéder à un état de bien-être et de concentration pour plus de créativité et pour mieux vivre cette période de confinement.
6 groupes de  Siliana, Sejnane, Grand Tunis, Mornag et Krib ont pu suivre ces séances en ligne via messenger. Manel  a également proposé des travaux manuels à ces femmes et à leurs enfants à partir d’objets de récupération qui se trouvent à leur portée à la maison pour fabriquer des petites poupées, bijoux ou autres accessoires. Des vidéos d’initiation à la créativité ont été envoyées par Manel aux artisanes pour avoir des modèles concrets de création.
"Tout ce qui est dans la création existe en vous, tout ce qui existe en vous est dans la créationGibran Khalil Gibran
 
Enda English Club
Depuis l’instauration du confinement, les cours d’anglais n’ont pas été interrompus. Ils se sont poursuivis à distance avec Mehdi Youssef et l'ami de enda Michael Walker. Les cours audio de Mehdi sont transformés en cours vidéos grâce au podcasting. Technique qui facilite l’accès à cette langue de manière plus aisée surtout pour les débutants.

Un club de conversation en anglais animé par Michael a été lancé sur des  thèmes comme le racisme, le regard sur la femme, la communication, la tolérance, et qui attire de plus en plus  les jeunes ...
Ce sont les filles qui sont les plus nombreuses à suivre ces activités. Sarra Cherni, 13 ans, une figure qui s’impose qui peut intimider les plus calés dans cette langue tellement elle parle l’anglais parfaitement .
Page facebook
LinkedIn
Site web enda inter-arabe
YouTube
Copyright © 2019  Enda inter-arabe, All rights reserved.

Espace El Kahina : Immeuble Chérifa, Cité Ettahrir, 2042 Tunis, Tunisie
 
Nous contacter : contact@endarabe.org.tn

Tel : + 216 71 222 522